Amen

 

rauschenbergHans Georg Rauch(1939-1993)En Masse(1975)

Je remercie ma mère de ce don, sa langue, le Français dont je parle et j’écris bien sûr une espèce de patois épouvantable, sortes d’égouts de cuisine, pas écume de salon. Pourtant elle me l’en a fait cadeau et c’est avec quelque raison que je suis obligé à son, plus qu’esprit de finesse, finesse d’esprit; finesse qui parfois manque à l’Italien. Ce n’est pas de tout un péché mais de l’autre côté c’est un avantage… pouvoir lire Cioran, Proust, Céline et Simenon. C’est tout ce qui me reste d’elle, pas pour l’éternité, disons à peu près pour la prochaine dizaine d’années. Aux fines oreilles et encore plus fins oreillers. Amen

About dascola

P.E.G.D'Ascola, alla sorda anagrafe lombarda privato dell’apostrofo, è eteronimo o pseudonimo di sé medesimo; tende all'anonimo: avere troppe origini per adattarsi a una sola è un dato, un vezzo e forse un male, si assomiglia alla fine più che a Racine a un Déraciné, sradicato. Ma come Cioran, "con la tentazione di esistere", egli scrive.
This entry was posted in Al-Taqwīm and tagged , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s